Engie : comment engager les équipes sur les sujets d’innovation ?

Paris, France, 12 janvier 2018

Dans le cadre de son partenariat avec l'ADN, Wiztopic donne la parole à Stéphane Quéré, Senior VP d'Engie Innovation. Développer une culture de l’innovation n’a rien d’aisé. Découvrez ici des conseils et bonnes pratiques pour mobiliser l’ensemble des employés-ées.

Trophées de l’innovation, Innovation Week,… vous l’aurez compris : le sujet est central chez Engie. Au sein d’une direction dédiée, Stéphane Quéré explique que l’idée est de développer des façons de faire, des process et des outils qui permettent d’innover au sein des business units – pour les collaborateurs-trices d’Engie, ou pour le public.

Récompenser et développer les bonnes idées en interne

« Nous voulons vraiment développer la culture de l’innovation au sein du Groupe ». Cela se traduit par l’envie de travailler avec des startups en externe, mais aussi par la mobilisation des équipes en interne.

Quand on est ultra-leader sur son secteur, et pas franchement une jeune entreprise avec tout ce que cela sous-entend de processus et de hiérarchies, comment embarquer les équipes dans l’aventure ?

« Très tôt, nous avons créé les Trophées de l’Innovation qui célèbrent les innovations développées par des employés-ées dans le cadre de leur activité professionnelle. Technologie, Management, Relation Client… Cela peut concerner des activités et des métiers très divers ! »

L’initiative, forte de plus de 30 éditions, rencontre toujours plus de succès et reste un marqueur fort en interne.

En parallèle, il y a deux ans, Engie a déployé un dispositif d’incubation. « Celles et ceux qui ont l’idée d’une nouvelle activité – et il ne s’agit pas là d’améliorer des process existants, mais bien de développer un nouveau business, service ou produit – ont à leur disposition une plateforme dédiée ». Si l’idée est intéressante, elle est ensuite transformée en projet.

Aller à la rencontre des écosystèmes locaux

L’innovation ouverte est un autre pilier de cet état d’esprit.

« Nous encourageons les collaborateurs-trices à aller à la rencontre de leur écosystème, quel que soit le pays où ils-elles se trouvent. Incubateurs, universités, startups, hubs… Il faut parler de nos métiers, de nos besoins et de nos projets à ces structures pour que nous puissions avancer ensemble dans la révolution énergétique."

Les appels à projets, lancés au niveau local, permettent aussi de détecter les meilleures startups qui bénéficieront du soutien et de l’accompagnement du groupe. « Nous préférons proposer aux startups la possibilité de travailler avec nous plutôt que de les récompenser avec un prix. Il est important que nous développions de vraies relations de proximité avec ces entreprises ». Ces appels à projets sont internationaux – sauf dans le cas où l’une des business units qui en est à l’origine souhaite une réponse locale. « Peu importe qui répond : nous voulons des solutions ».

L'Innovation Week : une célébration de l'innovation

Chaque année, depuis 2015, l’Innovation Week catalyse ces actions en une célébration de l’innovation. « Cela se traduit par la mise en avant de celles et ceux qui innovent ». Une reconnaissance motrice pour les participants-tes, et qui permet au marché de détecter les opportunités de projets communs avec Engie. « Cette année, ce sont 180 événements qui ont été organisés dans 29 pays à l’occasion de cette semaine. De plus en plus de nos filiales se prennent au jeu ! » Remises de prix, conférences, récompense de la créativité des collaborateurs-trices, séances de pitches pour les startups… Autant de temps forts qui permettent à toute l’entreprise de se sentir impliquée et de se mobiliser.

Je souhaite digitaliser ma communication