Qui sont aujourd’hui les professionnels des relations investisseurs ?

Paris, France, 5 avril 2018

Wiztopic présente les résultats d’une étude inédite sur les parcours des Directeurs des Relations Investisseurs des 323 entreprises du CAC All-Tradable. Diplômes, expériences, profils… Existe-t-il un parcours idéal pour diriger les relations investisseurs d’une entreprise cotée ?

Un professionnel des relations investisseurs est un homme de 42 ans

Les managers en charge de la communication financière des entreprises cotées sont à 57% des hommes, à l’image du secteur de la finance qui reste très masculin. Les talents aux manettes des relations avec les investisseurs du CAC All-tradable ont 42 ans en moyenne. Ils sont le plus souvent diplômés de Sciences Po, Dauphine ou HEC.

« Nous avons été étonnés de voir que les Directeurs des relations investisseurs ont un parcours axé sur la finance et le business, plus que sur la communication, note Jérôme Lascombe, Président de Wiztopic. Les IR aiment les chiffres et doivent disposer de bonnes compétences en analyse financière. En même temps, la diffusion des informations financières est devenue indissociable de la diffusion d’informations « corporate » non réglementées qui contribuent aussi à la compréhension de la stratégie de l’entreprise. » 

De nouveaux modes de distribution de l’information

Temps réel, exigences nouvelles en termes de transparence, de confiance et aussi de traçabilité, de conformité… les IR voient leurs tâches quotidiennes affectées directement par la transformation en profondeur de leur environnement par le numérique.

Comme l’explique Bruno Beauvois, Délégué Général de la SFAF : « les réseaux sociaux accélèrent le temps déjà court des relations investisseurs. Ils démultiplient les sources de commentaires. En découle la mise en place de systèmes de veille très réactifs ».

Un parcours classique, axé sur la finance

« Les ¾ des membres du CLIFF sont diplômés d’une grande école de commerce ou de Sciences Po et ils sont nombreux à être multi-diplômés avec notamment des diplômes internationaux et bien sûr le diplôme de la SFAF. Beaucoup de financiers et économistes de formation donc, mais aussi des ingénieurs. Laurence DUC, déléguée générale du CLIFF. »

Finance, communication et business

Tous, ou presque, sont passés par des études de finance, de communication ou en écoles de commerce. Le TOP 3 des établissements est constitué de Science Po, Dauphine et HEC : tous trois réputés pour leurs filières de référence en Finance et pour former à des fonctions d’analystes et de managers.

Un atout évident : disposer de bonnes compétences en analyse financière, d’où une surreprésentation des disciplines financières, quelles que soient les écoles fréquentées, et des formations certifiées auprès de la SFAF (Société Française des Analystes Financiers).

Le « personal branding » des RI est loin d’être leur priorité

Les IR accordent moins d’importance aux réseaux sociaux que les Dircom. En dehors du réseau professionnel LinkedIn très sollicité (89%), seulement 10% des experts de la communication financière ont un compte twitter actif, sans parler d’Instagram qui ne concerne qu’1% d’entre eux.

 

Télécharger les résultats complets de l'étude

Wiztopic est l’éditeur de la nouvelle plateforme logicielle des directions communication.

Son logiciel métier est devenu un standard pour les entreprises cotées (Schneider Electric, Capgemini, Nexity, Faurecia, Groupe Beneteau, Bic) et le secteur de la banque et de l’assurance (BPCE, Crédit Agricole, AG2R, Allianz, Covéa, Humanis).

Simple, mobile, social, collaboratif, Wiztopic permet aux équipes communication d’optimiser la gestion et la diffusion de leurs informations et d’analyser la performance de leurs actions. 

En savoir plus : www.wiztopic.com

Expert

Contact Presse

Sujet lié

Ils parlent de nous